© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

Témoignages

Témoignages

sauna

Paragraphe.

Cliquez ici pour ajouter votre propre texte.

Cette méthode d'auto régulation du cerveau a été inventée par Val Brown, docteur en psychologie clinique avec une formation solide en mathématiques, physique, programmation informatique, philosophie et pratiquant méditation, yoga et arts martiaux. C'est une méthode qui se veut être dans l'optique de réduire la souffrance humaine en utilisant la plasticité neuronale qui est la capacité naturelle d'apprentissage du cerveau. Cette méthode a l'originalité de s'appuyer sur une technique simple : l'interruption du son au moment précis d'une turbulence détectée par un logiciel puissant NeurOptimal qui donne la possibilité au cerveau de s'auto réguler là où il en a besoin. 

Tout au long de la séance, l'activité électrique du cerveau est mesurée par seulement deux capteurs et analysée. D'où vient cette électricité ? Notre cerveau comporte environ cent milliards de neurones. Des fibres nerveuses leur permettent de communiquer, par voie électrique et chimique. Lorsque les neurones s'activent les uns les autres et se synchronisent, ils émettent des champs électriques que l'on peut détecter, même s'ils sont très faibles, à l'aide d'électrodes placés sur la tête.

Avec cette méthode, on fait un mini-électroencéphalogramme (EEG). L'analyse du signal électrique permet alors de voir l'évolution dans le temps de l'activité neuronale et de détecter dans cette activité de très brusques et très grandes variations qui sont liées à une mauvaise régulation.

Au moment où le logiciel détecte le début d'une de ces variations, il provoque une très brève interruption du son. On peut dire de cette interruption qu'elle est une simple information donnée au cerveau sur ce qu'il vient de faire.

L'interruption du son survient parce que le logiciel a détecté dans l'activité électrique du cerveau une variation bien plus importante et brutale que les précédentes. Cette interruption du son que le cerveau n'attendait pas prend une signification parce qu'elle arrive en même temps que le dysfonctionnement détecté. Et c'est cette coïncidence temporelle qui déclenche un processus de modification dans les connexions synaptiques. De façon très résumée, les connexions à l'origine de cette brutale variation vont se modifier pour aller vers un fonctionnement mieux régulé.

Cette réorganisation peut se faire dans tout le cerveau. Comme on ne lui prescrit rien, comme on ne lui dit pas ce qu'il doit corriger, cette régulation peut concerner de nombreuses zones, ce qui peut entrainer de nombreux changements, dans des domaines très divers, sans que l'on sache à l'avance ce qui va se passer. Des boucles locales, constituées par des circuits de neurones connectés entre eux, se régulent. Et comme ces boucles sont connectées à d'autres boucles, c'est de proche en proche tout le cerveau qui peut se réguler. Et cela, sans que l'on n'ait rien à faire consciemment.